Une enquête sur les données numériques de santé des patients

 Anaïs Grimaldi, une étudiante à l’université de pharmacie d’Aix-Marseille, titulaire du diplôme de Pharmacien depuis juillet 2023, a réalisé dans le cadre de sa thèse une enquête concernant les données numériques de santé des patients.

Voici le lien pour y accéder ⬇https://forms.gle/tuAC7cm4BJLHSKam7

La digitalisation dans les pharmacies d’officine visant à améliorer la prise en charge des patients, est en effet un thème qui mérite d’être exploré.

Il importe pour démarrer cette exploration de comprendre les préoccupations des patients concernant le traitement de leurs données de santé numériques.

Le questionnaire d’Anaïs cible la population générale mais fournit l’occasion aux victimes des syndromes de SJS-Lyell d’exprimer leur avis et de faire mieux prendre en compte leurs besoins en matière de données numériques de santé et de contribuer ainsi à une plus forte sensibilisation de la population à ces pathologies.

Inscription à l’atelier de prise de parole “Avoir vécu un Lyell/SJS dans l’enfance”

L’atelier “Avoir vécu un Lyell/SJS dans l’enfance” aura lieu en ligne le 23 janvier 2024 de 18h à 19h

L’événement – le troisième du genre après ceux du mois d’avril (la réanimation, ce qu’on laisse derrière soi) et du mois d’octobre (les proches, leur rôle, leur vécu) – est co-organisé par le Centre de référence TOXIBUL, le blog AFTERMYLYELL et l’association de patients AMALYSTE.

Cet atelier s’adresse à des adultes ayant vécu un Lyell/SJS dans l’enfance ou à des proches ayant accompagné un enfant dans cette épreuve. 

Pour préserver de bonnes conditions d’écoute et de partage, la participation à l’atelier est limitée à 10 patients (ou proches). Au delà de ce nombre, votre inscription sera mise en liste d’attente. Les inscriptions seront confirmées au plus tard le 15 janvier 2024.

L’atelier sera animé par :

  • Dr Anne WELFRINGER (Hôpital Necker-Enfants Malades),
  • Audrey COLIN (Toxibul),
  • Marie-Françoise CALMUS (Amalyste) et
  • Camille LAGIER (AfterMyLyell)

    Un lien de connexion sera transmis le jour même de l’atelier aux personnes qui se seront inscrites, si toutefois leur inscription a été validée compte tenu du nombre de places restreint.

Inscription ICI

Atelier d’écoute : le vécu des proches et aidants des victimes de Lyell-SJS

Le 13 novembre dernier s’est tenu notre deuxième atelier d’écoute en ligne pour les proches et aidants des victimes de Lyell/SJS. Cet atelier était organisé conjointement par AMALYSTE, Camille du blog AfterMyLyell et le centre de référence TOXIBUL.

Les échanges ont porté sur le vécu des proches de patients et notamment sur ce qui a été mis en place pour les aider à aller mieux. Le contenu des échanges a permis de faire ressortir les aspects suivants :

  • Incompréhension totale de ce qui se passe à la phase aigue, sentiment d’isolement
  • Équipe médicale et paramédicale très occupée, centrée sur le patient, les proches se sentent invisibles, non pris en compte.
  • Importance de pouvoir échanger avec des personnes ayant traversé ces épreuves. Le blog de Camille, mentionné plusieurs fois, est très apprécié.
  • Audrey a pu signaler l’évolution de la prise en charge avec la présence de psychologues dans les services, y compris réanimation, à la disposition des patients et de leur entourage. Elle a aussi dit combien il était important de ne pas hésiter à interpeller les soignants.
  • A la sortie de la phase aiguë, difficulté à organiser le suivi, certains ont dû « se débrouiller » seuls. La possibilité de faire un bilan, même après de nombreuses années, en contactant le centre de référence, a été réaffirmée.
  • La vie bousculée et tournée vers la prise en charge des séquelles a été évoquée (cécité, suivi auprès de différents spécialistes, scolarité, démarches administratives compliquées…).
  • Même en cas de peu séquelles physiques, des problématiques apparaissent telles que phobie des médicaments, refus de prendre un traitement; la fratrie de jeunes patients est aussi touchée. La fatigue a aussi été souvent citée.
  • La difficulté de laisser les jeunes adultes prendre leur autonomie et leurs décisions tout en restant vigilant est une grande préoccupation.
  • Certains proches ont témoigné du bénéfice d’une prise en charge psychologique.

Les échanges durant cet atelier ont confirmé l’ampleur du stress et des difficultés rencontrées dans l’accompagnement d’un proche atteint d’un syndrome de Lyell- SJS.

Cet atelier ne doit être qu’une étape, plusieurs participants ont évoqué le besoin d’aller vers un accompagnement par des personnes qui « ont vécu la même épreuve et qui savent ».

Certains se sont montrés disponibles pour continuer la réflexion.

AMALYSTE présent aux Journées dermatologiques de Paris 2023

Les Journées Dermatologiques de Paris auront lieu cette année du 5 au 9 décembre au Palais des Congrès de Paris (VIPARIS, 2 place de la Porte Maillot).

Comme chaque année, AMALYSTE y tiendra un stand du 6 au 8 décembre. C’est une occasion unique de rencontrer les bénévoles de l’association !

Les “JDP” sont le rendez-vous annuel international de la Dermatologie francophone. Elles permettent aux professionnels de santé une actualisation de leurs connaissances et une mise à jour sur les dernières avancées scientifiques dans un environnement convivial facilitant les échanges et le partage d’expérience.

https://www.lesjdp.fr/

Formation de patients et de proches aidants partenaires dans le domaine du syndrome de Lyell

L’association AMALYSTE s’est engagée, en collaboration avec le centre de référence TOXIBUL et le Blog “AfterMyLyell” à développer l’approche “patient et proche aidant partenaires” dans le parcours de soins de patients et de leurs proches.

Les candidats issus des adhérents d’AMALYSTE se verront proposer une formation gratuite de 35 heures (merci à FIMARAD !) répartie en deux temps :

Les micro-enseignements (durée : 1h30 avant chaque journée de formation)

  1. Micro-enseignement n°1 –  Le syndrome de Lyell : physiopathologie, épidémiologie, causes, traitement, etc. ;
  2. Micro-enseignement n°2 – Le parcours de soins (le Protocole National de Diagnostic et Soins, PNDS) et le parcours de vie ;
  3. Micro-enseignement n°3 – “Patient intervenant / Patient Expert / Patient Partenaire” – l’idée ici étant que les personnes puissent poser toutes leurs questions et que puissent être abordées les différentes figures et statuts de ces acteurs et actrices de la santé au sein d’associations, d’équipes hospitalières et plus largement de la cité ;
  4. Micro-enseignement n°4 – Les aides possibles, les dispositifs existants et les documents mis à disposition par AMALYSTE pour les activités.

Les formations (sur 4 samedis de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h00)

  1. 10/02/2024 – Le témoignage à visée pédagogique (en présentiel)
  2. 09/03/2024 – Les compétences relationnelles mobilisées lors d’un entretien (en distanciel)
  3. 06/04/2024 – Conduire un entretien de manière outillée à partir d’études de cas (en présentiel)
  4. 04/05/2024 – Contenu restant à définir en relation avec les préférences du groupe

A l’issue de la formation, les patients et proches aidants faisant partie du réseau AMALYSTE seront capables :

  • d’intervenir dans le parcours de soins d’autres patients et/ou de leurs proches
  • de transformer leur expérience de formation en expertise au service d’autres patients et/ou proches aidants
  • d’utiliser des techniques éprouvées (questions ouvertes et reformulations) dans le cadre d’entretiens.

Les candidats à cette formation d’AMALYSTE peuvent s’inscrire en indiquant leur intérêt à l’adresse e-mail suivante : contact@amalyste.fr. Ils peuvent aussi contacter Mme Marie-Françoise CALMUS 06 19 41 23 02

Le Lyell fait partie des maladies rares dont les media parlent peu, les citoyens ignorent quasiment tout, les autorités publiques restent en retrait. C’est donc à notre communauté de patients et de leurs proches aidants de se prendre en main afin de faire connaître et mieux reconnaître cette maladie. Les patients gardent un traumatisme à la sortie de la phase aiguë de la maladie mais doivent aussi, pour un grand nombre, continuer à vivre avec une variété de séquelles dont le suivi et les traitements requièrent la mobilisation organisée et continue de compétences médicales mais aussi d’aides psychologiques.

AMALYSTE s’est rendu compte que pendant longtemps les patients avaient tendance à s’isoler de la société et éprouvaient des difficultés pour parler de leur maladie et de leur vécu quotidien. Or, il existe en France comme ailleurs en Europe une grande quantité de professionnels de santé et d’aides soignants qui consacrent une énorme partie de leur savoir, de leur expérience et de leur énergie à accompagner les patients et leurs proches aidants tout au long du parcours de soins et des procédures administratives. Ces personnes sont prêtes, avec le concours d’AMALYSTE, à former des patients et des proches aidants afin que ces derniers deviennent sinon des “experts” mais en tout cas des “partenaires” de l’association, capables d’aider les autres patients et proches aidants.

La formation ainsi proposée constitue par conséquent une occasion unique de former des “partenaires” de l’association, dans la dimension d’accompagnement des patients, et ainsi de mieux servir les membres de la communauté AMALYSTE des patients et proches aidants tout en contribuant, au-delà du parcours de soins et de l’indemnisation, à une meilleure reconnaissance de la maladie par l’ensemble de la société. C’est là une nécessité impérieuse dont nous devons tous nous sentir responsables.

Pour nos amis Européens hors de France :

AMALYSTE would be glad to welcome health professionals and patients from the European Union, not only France, in order to promote wider exchange of information, ideas, best practices in the field of SJS-TEN, for the good of all European health systems and their communities of patients.

PNDS nécrolyse épidermique de l’adulte, actualisé 2023

Le protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) pour la nécrolyse épidermique (syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell) a été élaboré pour la première fois en 2010 puis mis à jour en 2017 par le centre de référence et les centres de compétences labellisés Dermatoses bulleuses toxiques et toxidermies graves TOXIBUL, avec le soutien méthodologique de la Haute Autorité de Santé (HAS), en application des dispositions du plan national maladies rares 2005-2008.

Il vient d’être renouvelé pour l’adulte, un PNDS Nécrolyse épidermique de l’enfant ayant été élaboré en 2022.

Ce document auquel AMALYSTE a contribué est une formidable base de connaissances pour ceux qui veulent comprendre les syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell ainsi que les bonnes pratiques pour traiter leurs effets. A toutes fins utiles, il comporte en son annexe 2 les coordonnées du centre de référence (TOXIBUL) et des centres de compétences.

AMALYSTE s’associe aux Formations “Patient Partenaire”

La filière FIMARAD et l’association AMALYSTE, avec le soutien de l’Université des Patients Sorbonne et Comment Dire, ont convenu d’organiser au cours du premier semestre de l’année 2024 une formation gratuite composée de “micro-enseignements” visant à préparer nos adhérents qui le souhaitent à devenir des patients partenaires.

L’initiative de ce projet émane des retours des patients eux-mêmes qui ont identifié le besoin de renforcer la parole et les actions des professionnels par leur expertise patient afin d’accompagner au mieux l’ensemble des patients dans leur parcours.

L’objectif est de permettre aux contacts d’AMALYSTE de pouvoir devenir les acteurs de leur santé, de s’orienter vers les interlocuteurs adaptés et de faire, le cas échéant, leurs propres choix de manière éclairée.

AMALYSTE est convaincue qu’en associant, d’une part, les compétences des professionnels de santé et, d’autre part, l’expérience et le vécu des usagers, il sera possible de prendre en compte la situation du patient de façon globale. Ainsi, la formation rendra possible un accompagnement personnalisé et ciblé de la pathologie des patients formés et, dans toute la mesure du possible, une amélioration de la qualité de leur vie au quotidien.

Les dates qui ont été retenues pour les micro-enseignements sont les suivantes :

  • 10 février 2024
  • 9 mars 2024
  • 6 avril 2024
  • 4 mai 2024

Les contenus porteront sur les thèmes suivants :

  • Le syndrome de Lyell : physiopathologie, épidémiologie, causes, traitements etc.
  • Le parcours de soins : le Protocole National de Diagnostic et Soins (PNDS) et le vécu du parcours de soins
  • Les aides possibles et les dispositifs existants : MDPH, RQTH, Temps Partiel Thérapeutique, médecine du travail, ALD, accompagnements possibles pour les personnes directement concernées et les aidant(e)s
  • Les outils à la disposition des patients partenaires : brochures d’AMALYSTE et d’autres associations

Chaque micro-enseignement aura une durée d’une heure trente et utilisera une méthode pédagogique la moins “verticale” possible : un temps d’échanges significatif sera organisé entre l’expert qui intervient et le groupe en formation. L’objectif est que l’expertise soit mise au service des savoirs utiles pour le groupe dans le cadre d’une démarche partenariale.

Un document d’inscription sera proposé prochainement aux adhérents d’AMALYSTE afin que ces derniers puissent exprimer leur souhait d’assister à la formation aux dates indiquées visant à leur octroyer le statut de “patient partenaire”. Notre association souhaite une mobilisation importante pour que cette formation soit un succès et s’impose comme un modèle de partenariat entre les experts médicaux et paramédicaux, les patients experts et, à travers eux, l’ensemble des patients.