Vaccination anti-COVID et toxidermies graves – actualisation des recommandations

Le centreToxibul (centre de référence des dermatoses bulleuses toxiques et des toxidermies graves) et la FIMARAD (filière de santé maladies rares dermatologiques) ont actualisé leurs recommandations sur la vaccination anti-COVID pour les patients ayant ou ayant eu une toxidermie grave (syndromes de Lyell et de Stevens-Johnson notamment). Celles-ci portent sur les vaccins Pfizer-BioNtech, Moderna mais aussi Astra-Zeneca. Consultez l’information complète et officielle du 07/02/21.

Vaccination anti-COVID et toxidermies graves

Le centreToxibul (centre de référence des dermatoses bulleuses toxiques et des toxidermies graves) et la filière de santé maladies rares dermatologiques viennent de publier leurs recommandations sur la vaccination anti-COVID pour les patients ayant ou ayant eu une toxidermie grave (syndromes de Lyell et de Stevens-Johnson notamment). Consultez l’information complète et officielle du 08/01/21.

Lancement d’une étude COVID-19 et maladies rares de la peau

Une étude européenne « COVID-19 et Maladies rares de la peau » est engagée au niveau national à travers la filière FIMARAD et au niveau européen grâce au réseau ERN-Skin , elle doit se dérouler sur un an. (La FIMARAD est une filière de santé regroupant les équipes médicales spécialisées dans la prise en charge des maladies rares de la peau, les associations de patients atteints par ces pathologies…)

L’objectif principal de cette étude est de déterminer l’impact d’une infection au virus Covid-19 chez des patients atteints de maladies rares de la peau en particulier la fréquence des formes symptomatiques sévères. Elle permettra aussi de mieux répondre au questionnement des patients quant aux facteurs de risques que peut représenter leur maladie et leur traitement dans le cadre de l’épidémie de COVID-19. Au-delà, elle pourrait apporter des informations utiles en population générale.